Cours de Polonais / Année scolaire 2015-2016

Depuis plusieurs années, la Communauté Franco-Polonaise organise, en collaboration avec l’Ecole Nova Polska, un cours de Polonais pour adultes débutants.

Ces cours sont ouverts aux parents des élèves  inscrits à l’Ecole Nova Polska ainsi qu’aux adultes inscrits à la Communauté Franco-Polonaise. Ils ont lieu le samedi matin dans les locaux de l’École Saint-François d’Eylau, 20 Avenue Bugeaud, 75116 Paris (Métro Victor Hugo ou Boissière), à raison de 2 heures hebdomadaires : de 9 heures à 11 heures ou de 11 heures à 13 heures, selon les groupes de niveau, vacances scolaires non comprises.

Pour l’année scolaire 2015-2016, nous prévoyons quatre niveaux de cours, à raison de 10 à 15 personnes par groupe :
– un cours de niveau 1 destiné aux vrais débutants qui commencera le 3 octobre 2015,
– des cours de niveau 2 , 3 et 4 qui commenceront le 19 septembre 2015 : ils seront ouverts aux personnes déjà inscrites à nos cours pour adultes des années antérieures, ainsi qu’à des personnes nouvellement inscrites qui passeront un test de connaissances afin de déterminer leur niveau.

Le tarif du cours est un tarif forfaitaire, à raison de 195 € par trimestre de cours (ou équivalent de 10 séances de 2 heures) payable à l’avance et d’une cotisation annuelle de 23 € pour l’inscription à la Communauté Franco-Polonaise. Le paiement du premier trimestre de cours sera demandé lors de l’inscription. Un second versement global de 390 € pour le second et le troisième trimestre sera demandé au début de janvier 2016, avec possibilité de négocier l’échelonnement du paiement si nécessaire.

Pour vous inscrire, veuillez contacter la CFP jusqu’au 24 juillet 2015 ou à partir du 10 septembre 2015 :
– par téléphone au 06 81 68 87 61
– par mail à : cfp.secretariat@gmail.com.

Ciné-club polonais de la CFP : Papusza

  Film polonais en VO sous-titré en français

Lundi 8 juin 2015 à  19 heures 30

au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerczuk

20 rue Marsoulan 75012 Paris ( voir Plan d’accès )

Papusza

de Joanna Kos-Krauze et Krzysztof Krauze (2013)

Papusza

Présentation par Jean-Yves Potel

Le film retrace la vie de la poétesse tsigane Bronislawa Wajs (1908-1987), surnommée Papoucha. Découverte après la guerre par le poète Jerzy Ficowski qui l’incita à noter ses improvisations par écrit et les traduisit en polonais, elle devint célèbre. Mais les tsiganes de Pologne qui étaient alors soumis à l’obligation de se sédentariser l’accusèrent d’avoir trahi les secrets de son peuple. Elle finit sa vie dans la misère, se considérant comme punie par le destin pour avoir défié la tradition et avoir voulu apprendre à lire. Un film dans lequel la caméra explore de façon poétique la vie quotidienne des tsiganes dans une période-charnière où la Pologne bascule dans la civilisation industrielle.

Tarif normal : 8 €
Tarif réduit : 6,50 €

Réservation : cfp.secretariat@gmail.com ou 06 81 68 87 61

En partenariat avec :

           logo_Vector_Poloni      AL EST DU NOUVEAU A 1final1      Logo Theatre-labo

Programme PDF :  Papoucha

Magnificat, spectacle de Marta Górnicka

 Dans le cadre du festival « Esprit de Groupe »

mardi 17 et mercredi 18 mars 2015 à 20h30
durée 50 mn

Grande Halle de la Villette

21 Avenue Jaurès  Paris 19ème

Sur scène, 26 femmes chantent un cantique puissant et transgressif. Virulentes, elles tournent en dérision les pesanteurs religieuses ou idéologiques et dénoncent les entraves à l’émancipation.

Marta Górnicka s’attaque avec Magnificat au poids des croyances religieuses dans la Pologne contemporaine, croyances qui véhiculent encore une représentation de la femme pure et obéissante. Chuchotements, chants, hurlements : une chorégraphie énergique qui souffle un vent de révolte, de liberté et d’insoumission. L’artiste injecte au théâtre le tragique du chœur contemporain qu’elle constitue en partie de non-professionnels. Une pièce 100 % féminine qui mêle chants liturgiques, slogans publicitaires, phrases de la vie quotidienne, dérision.

Magnificat est le deuxième volet d’un triptyque qui a débuté avec Choeur de femmes / This is the chorus speaking et se termine avec Requiemachine, pour dénoncer les mécanismes cachés de notre société actuelle.

Prix de places : 16 €, tarif réduit : 12 €.

Réservation par téléphone :

Conférence de Małgorzata Gmurczyk-Wrońska : L’alliance franco-polonaise et l’URSS (1934-1945)

Małgorzata Gmurczyk-Wrońska
Professeur à l’Institut d’Histoire de l’Académie Polonaise des Sciences

L’alliance franco-polonaise et l’URSS (1934-1945). Quelles relations ?

Version complète de l’article en format PDF

Les relations franco-polonaises, tout comme les relations franco-soviétiques, ont fait l’objet de nombreux travaux de recherche historique . Il ne saurait donc être question, dans mon propos, de faire le compte-rendu détaillé des résultats de cette recherche, mais je pourrai présenter quelques aspects de ces relations, leurs facteurs déterminants et leurs diverses péripéties dans le contexte des relations internationales de la période 1934-1945.

L’alliance franco-russe avait été créée au XIXe siècle pour faire face à la menace allemande. Elle constituait alors une priorité pour la France. Dans ce contexte, il n’était donc pas question pour la France de soutenir l’indépendance polonaise. Mais la révolution russe et l’arrivée des bolcheviks au pouvoir changèrent la donne. Continue reading

Au théâtre à Nanterre: Requiemachine

REQUIEMACHINE
Mise en scène Marta Górnicka
D’après l’œuvre de Władysław Broniewski

Théâtre Nanterre- Amandiers

7 Avenue Pablo Picasso   92022 Nanterre CEDEX

REQUIEMACHINE s’inscrit dans la continuité du travail de la polonaise Marta Górnicka sur le chœur tragique contemporain. Chanteuse et metteuse en scène, elle a créé en 2009 un collectif de femmes pour questionner les normes culturelles, économiques, sociales et religieuses auxquelles est soumis l’être humain.
Après This is the CHORUS speaking et MAGNIFICAT, REQUIEMACHINE rassemble des interprètes des deux sexes pour s’attaquer au système capitaliste, aux rapports de forces à l’œuvre dans nos sociétés. C’est un appel à la révolte de l’homme machine, pris en étau entre l’obligation de produire toujours plus et la peur tenace du chômage. La vingtaine d’homme et femmes au regard pénétrant, pieds nus, vêtus de couleurs sombres, manifestent leur rage et leur détermination par des gestes précis et saccadés et luttent ensemble pour le droit à la  parole.

Spectacle en polonais surtitré
Du 22 au 30 novembre 2014 à 20h30, jeudi à 19h30, dimanche à 15h30, relâche lundi
Durée 50 minutes
Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation : mardi 25 et samedi 29 novembre

Réservation par tel du mardi au samedi de 12 à 19 heures :

01 46 14 70 00

Conférence 2014 : Hommage au poète Bruno Durocher

Journées de la Communauté Franco-Polonaise
33ème année
avec le soutien de la Société Historique et Littéraire Polonaise

Jeudi 23 octobre 2014 à 18 heures 30

à la Bibliothèque Polonaise de Paris
6 Quai d’Orléans 75004 Paris

Hommage au poète Bruno Durocher
Un Conrad des lettres françaises

organisé en collaboration avec l’Association Polonaise
des Auteurs, Journalistes et Traducteurs en Europe

sous le haut patronage de Madame Agnieszka Kucińska,
chef de la section consulaire de l’Ambassade de Pologne à Paris

Programme

- Mot d’accueil de C. Pierre Zaleski, président de la SHLP et directeur de la BPP et de Agnieszka Kucinska, Consul général de Pologne

- Ouverture par Christophe Jussac, président de la CFP, et par Magdalena Bykowska, présidente de l’APAJTE

- L’œuvre de Bruno Durocher-Kamiński par Xavier Houssin et Nicole Gdalia, co-directeurs de la publication des œuvres complètes de Bruno Durocher

- Le Cracovien de Paris, film documentaire projeté en présence de Jerzy Tuszewski, auteur et réalisateur

- Lecture de poèmes de Bruno Durocher par Alexandre Bierry et Elżbieta Koślacz-Virol, avec un accompagnement musical par Bolesław Bieniasz au violon

Verre de l’amitié

Entrée libre. Réservation conseillée :
cfp.secretariat@gmail.com ou 06 81 68 87 61

Pour plus d’informations sur Bruno Durocher, programme complet au format PDF

à ouvrir ICI

 

Conférence CFP 2014 : A l’aube de la seconde guerre mondiale

 Journées de la Communauté Franco-Polonaise 

33ème année

avec le soutien de la Société Historique et Littéraire Polonaise

et de la Section Consulaire de l’Ambassade de Pologne à Paris,

Vendredi 19 septembre 2014 à 18 heures 30

En ce 75ème anniversaire du début de la seconde guerre mondiale, la Communauté Franco-Polonaise a l’honneur de vous inviter à assister à une soirée de conférences consacrées aux relations franco-polonaises  de 1934 à 1945 :

- Présentation par Céline-Gervais-Francelle, maître de conférences honoraire de Paris I- Sorbonne

- L’alliance franco-polonaise et l’URSS (1934-1945) : quelles relations? par Małgorzata Gmurczyk-Wrońska, professeur à l’Institut d’Histoire de l’Académie Polonaise des Sciences

- L’armée polonaise en France (septembre 1939- juin 1940) : entre promesses et vérités par Sylvain Francia, docteur de l’Université Jean Moulin – Lyon III

Réservation :   cfp.secretariat@gmail.com   ou  06 81 68 87 61

 

Notre seconde journée 2014,  qui sera organisée en collaboration avec l’APAJTE, aura lieu le jeudi 23 octobre

Le Musée d’Histoire des Juifs Polonais : un projet éducatif

Zofia Mioduszewska
Spécialiste en éducation
Musée d’Histoire des Juifs Polonais

zmioduszewska@jewishmuseum.org.pl

La jeunesse polonaise  à la découverte de l’histoire de la communauté juive de Pologne : le projet éducatif du Musée d’Histoire des Juifs Polonais

Version PDF avec des notes et de nombreuses photographies  ICI 

Les attitudes de la jeunesse polonaise à l’heure actuelle

Au mois d’avril 2013, à l’occasion des célébrations du 70ème anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie,  le Centre de recherches sur les préjugés  de l’Université de Varsovie a fait une étude commandée par la communauté juive de Varsovie et dirigée par le jeune chercheur Michael Bilewicz. Cette étude, dont les résultats ont  fait une très grosse impression sur l’opinion publique, a été réalisée sur un échantillon représentatif de 1.250 élèves de 20 lycées et écoles techniques de Varsovie – la moyenne d’âge était de 17 ans et demi. Ces résultats ont en effet montré qu’un lycéen de Varsovie sur deux serait mécontent s’il découvrait qu’il y a une personne d’origine juive dans sa famille et qu’un élève sur quatre pense que l’insurrection dans le ghetto de Varsovie s’est achevée par la victoire des insurgés. Presque deux tiers des élèves ont constaté qu’ils seraient mécontents d’avoir une copine/un copain juive/juif.  La moitié trouvait que les Polonais ont aidé les Juifs de façon suffisante pendant l’insurrection dans le ghetto ainsi qu’en dehors du ghetto. Presque la moitié considéraient que les Polonais ont autant souffert que les Juifs  pendant la deuxième guerre mondiale, alors que, dans les faits,  90% des Juifs ont été assassinés et que 10% des Polonais sont morts. Un élève sur quatre pense même que les Polonais ont plus souffert que les Juifs. Michal Bilewicz a tiré de ces résultats la conclusion suivante : « La conscience des élèves concernant l’histoire de Varsovie est extrêmement faible, ce qui semble malheureusement être le reflet du niveau de l’enseignement dans nos écoles. Ce manque de conscience historique  correspond à une aversion pour les Juifs ».

Il me semble utile de nuancer ces conclusions en faisant remarquer que les attitudes des jeunes Polonais à l’égard des Juifs diffèrent selon les  régions de Pologne et selon  les familles et qu’elles dépendent aussi  de l’éducation donnée par l’école, de la rencontre avec  des enseignants impliqués dans des projets éducatifs liés à l’histoire, ainsi que de  l’attitude des autorités locales envers les nouveaux projets éducatifs. Continue reading

Portrait de Janina Poznańska par Teodor Axentowicz

Anna Czarnocka

Responsable des collections artistiques
Bibliothèque Polonaise de Paris

Un des plus beaux tableaux des collections de la Bibliothèque Polonaise de Paris est un tableau de Teodor Axentowicz datant d’environ 1910, qui représente le portrait en pied de Janina Poznańska. Son très grand format ne nous permet pas de l’exposer à tous les visiteurs dans des conditions de sécurité satisfaisantes. C’est pourquoi il n’est visible que des personnes qui sont invitées dans le bureau du président de la SHLP.

Avant la rénovation de notre bâtiment, quand nous disposions d’encore moins d’espace pour nos collections, les invités du président de la SHLP pouvaient voir, derrière une vitrine de son bureau, un autre élément particulièrement précieux des collections de la BPP, à savoir la première édition de l’illustre texte de Nicolas Copernic, De revolutionibus orbium coelestium publié en 1543 à Nuremberg.

Qui est la belle dame représentée sur le tableau d’Axentowicz? Continue reading

Ciné-club polonais de la CFP : nouvelle séance

Films polonais en VO sous-titrés en français
Maison des Associations
38 Boulevard Henri IV    75004 Paris

Programme 2014 : les femmes dans le cinéma polonais

Séance du vendredi  11  avril 2014 à 19 heures

Jak być kochaną / L’art d’être aimée
comédie dramatique de Wojciech Has (1963)


Dans un avion à destination de Paris, Felicia, une actrice polonaise très populaire se remémore le passé. Pendant l’occupation, par amour pour l’acteur Wiktor Rawicz qui est soupçonné d’avoir tué un collaborateur, elle le cache chez elle. L’espoir d’être aimée en retour l’amène à faire les plus grands sacrifices et même collaborer, ce dont elle devra rendre compte après la guerre. Mais Rawicz est un lâche … Scénario d’après une nouvelle de Kazimierz Brandys. Un des plus grands rôles féminins du cinéma polonais, primé au festival de San Francisco en 1962.

Entrée libre / Participation aux frais bienvenue

Réservation par mail : cfp.secretariat@gmail.com

ou par tel : 06 81 68 87 61

 

WordPress theme: Kippis 1.12