Cours de Polonais / Année scolaire 2016-2017

Depuis plusieurs années, la Communauté Franco-Polonaise organise, en collaboration avec l’Ecole Nova Polska  http://ecolenovapolska.com/ un cours de Polonais pour adultes débutants.

Ces cours sont ouverts aux parents des élèves inscrits à l’Ecole Nova Polska ainsi qu’aux adultes inscrits à la Communauté Franco-Polonaise. Ils ont lieu le samedi matin de début octobre à fin juin, vacances scolaires non-comprises, dans les locaux de l’École Saint-François d’Eylau, 20 Avenue Bugeaud, 75116 Paris (Métro Victor Hugo ou Boissière), à raison de 2 heures hebdomadaires : de 9 heures à 11 heures ou de 11 heures à 13 heures, selon les groupes.

Les enseignants sont des polonophones récemment installés en France et qui ont une formation universitaire dans le domaine de l’enseignement du polonais langue étrangère.

Pour l’année scolaire 2016-2017, nous prévoyons quatre niveaux de cours, à raison de 10 à 15 personnes par groupe : – un cours de niveau 1 destiné aux vrais débutants, – des cours de niveau 2 , 3 et 4 qui sont ouverts aux personnes déjà inscrites à nos cours pour adultes des années antérieures, ainsi qu’à des personnes nouvellement inscrites qui passeront un test de connaissances afin de déterminer le niveau qui leur conviendrait. Une session de tests sera organisée le 24 septembre 2016. Les cours commenceront le 1er octobre 2016.

Le tarif du cours est un tarif forfaitaire, à raison de 195 € par trimestre de cours ( équivalent à 10 séances de 2 heures) et d’une cotisation annuelle de 23 € pour l’inscription à la Communauté Franco-Polonaise. Le paiement du premier trimestre de cours sera demandé lors de l’inscription.

Pour vous de plus amples renseignements, veuillez contacter la CFP jusqu’au 30 juillet 2016 ou à partir du 5 septembre 2015 : – par téléphone au 06 81 68 87 61 – par mail à : cfp.secretariat@gmail.com Vous pouvez vous inscrire en nous envoyant la fiche d’inscription jointe ICI au siège de la Communauté Franco-Polonaise.

La Pologne et l’Ukraine : de 1918 à 1939

La Pologne et la question de l’indépendance ukrainienne de 1918 à 1939

Les 15 et 16 0ctobre 2015, la CFP a organisé un cycle de conférences et une projection de film documentaire consacrés aux relations polono-ukrainiennes de 1918 à 1939.

La première journée a été consacrée à l’alliance polono-ukrainienne de 1920 contre l’URSS qui avait pour but de permettre à l’Ukraine de se libérer du joug russe qui s’était abattu sur elle après le premier partage de la Pologne en 1772, ou plus exactement le partage de la République des deux Nations composée du royaume de Pologne et du Grand-Duché de Lituanie qui couvrait les territoires de l’actuelle Lituanie, de la Biélorussie et de l’Ukraine.

001   007

L’histoire de cette alliance qui se solda par un échec et qui aboutit à la création d’une République d’Ukraine entrant dans la composition de l’URSS ayant été l’objet de bien des déformations dans l’historiographie communiste, Continue reading

L’alliance polono-ukrainienne en 1920 : la politique de Pilsudski

Jan Jacek Bruski
Université Jagiellonne

Texte au format PDF  ICI

L’alliance polono-ukrainienne en 1920 : Pilsudski et Petlura ou un essai de reconstruction géopolitique de l’Europe Orientale

Je souhaiterais commencer ma présentation de l’alliance polono-ukrainienne dans la petite localité ukrainienne de Volotchysk. Située au bord de la Zbroutch, une rivière qui sépare la Podolie de la Galicie orientale, en automne 1920, cette localité se trouva, de façon tout à fait inattendue, au centre de grands événements. Le 21 novembre, les environs de la bourgade se remplirent de milliers de gens qui se dirigeaient vers le pont sur la frontière. Leur évacuation vers le côté polonais dura plusieurs heures, au milieu des hennissements des chevaux et des cris des cochers. Voiture après voiture, les convois transportant les fonctionnaires ukrainiens, les réserves d’argent liquide et les archives gouvernementales battaient en retraite. Les chariots portant les mitrailleuses se faufilèrent sur le pont en dernier. La cavalerie bolchévique lancée à leur poursuite ne s’arrêta qu’à la vue de la garde polonaise stationnant sur la rive occidentale de la rivière. Ainsi s’achevait l’épopée de l’expédition militaire polono-ukrainienne vers Kiev qui avait commencé quelques sept mois plus tôt. L’épopée d’une alliance indissociable des noms de Piłsudski et de Petlura.

Pour comprendre les raisons de cette déroute, nous devons remonter dans le temps jusqu’aux événements de novembre 1918. La République Polonaise, qui renaissait alors après une captivité de plus de cent vingt ans, Continue reading

L’alliance polono-ukrainienne de 1920 : le point de vue des historiens ukrainiens

Olena SIMON
Doctorante de l’Académie Nationale
des Sciences d’Ukraine

Texte au format PDF   ICI

 

L’alliance polono-ukrainienne de 1920 et la guerre contre la Russie Soviétique :
les nouveaux accents dans les débats historiographiques

Au cours des vingt dernières années, l’historiographie ukrainienne a remis en question les dogmes et mythes construits sous l’ère soviétique, notamment en ce qui concerne la période de la révolution nationale de 1917 – 1920. Mais, bien qu’à l’heure actuelle les historiens ukrainiens s’intéressent beaucoup à ces années étroitement liées au nom de Petlura, à sa lutte pour l’indépendance de l’Etat ukrainien et, en particulier, à son alliance avec la Pologne contre la Russie soviétique en 1920, ce sujet reste toujours controversé et discuté.
Les historiens ukrainiens rangent l’alliance polono-ukrainienne de 1920 dans une gamme très large, allant de la  »trahison des intérêts nationaux » au « mouvement tactique pour continuer la lutte pour la libération de l’Ukraine » en passant par « l’acte de désespoir ». Aujourd’hui, on reproche moins à Petlura d’avoir accordé la Galicie orientale et la Volhynie occidentale à la Pologne puisque, en échange, l’Ukraine aura obtenu une chance de reprendre Kyїv Continue reading

La conscience nationale ukrainienne dans les années 1917-1921

Dans le cadre des Journées de la Communauté Franco-Polonaise du 15 et 16 octobre 2015 à la Bibliothèque Polonaise de Paris, qui ont réuni un nombreux auditoire, Iaroslav Lebedynsky, professeur d’histoire à l’INALCO, a décrit l’état de la conscience nationale ukrainienne dans les années 1917-1921.

Texte intégral de la conférence  au format PDF   ICI

       Iaroslav Lebedynsky        Auditoire du 116-10-2015       Journée CFP du 16-10-2015

Dans un premier temps, il rappelé les principales étapes du développement, dans le milieu des intellectuels ukrainiens du XIXème siècle, d’un sentiment national moderne, c’est-à-dire porteur de l’aspiration à un état ukrainien indépendant de la Russie et de l’Autriche-Hongrie, qui se partageaient alors le territoire de l’actuelle Ukraine.

Puis il a décrit les principaux symptômes apparus au cours des années 1917-1921 qui indiquaient clairement que ce sentiment national et cette aspiration politique s’étaient amplement développés dans des couches de plus en plus larges de la population autochtone, ce qui a conduit au fait que le reconnaissance d’un état ukrainien indépendant était devenue inévitable, même pour la Russie, pourtant sortie victorieuse des conflits militaires qui se sont succédé sur le territoire ukrainien à la fin de la Première Guerre Mondiale.

Les relations polono-ukrainiennes (1920-1939) / conférences

Journées de la Communauté Franco-Polonaise
organisées avec le soutien de la Société Historique et Littéraire Polonaise
et de la Section Consulaire de l’Ambassade de la République de Pologne
34ème année

à la Bibliothèque Polonaise de Paris

 6 Quai d’Orléans  75004 Paris

PROGRAMME

La Pologne et la question de l’indépendance ukrainienne de 1918 à 1939

Jeudi 15 octobre 2015 à 18 heures 30

Mot d’accueil de C. Pierre Zaleski, président de la Société Historique et Littéraire Polonaise, et Christophe Jussac, président de la Communauté Franco-Polonaise

- Introduction par Jaroslava Josypyszyn, docteur en histoire, directrice de la Bibliothèque Ukrainienne Simon Petlura

- L’alliance polono-ukrainienne en 1920 : Piłsudski et Petlura ou une tentative de restructuration géopolitique de l’Europe Orientale, par Jan Jacek Bruski de l’Université Jagellonne

L’alliance polono-ukrainienne et la guerre contre la Russie Soviétique : les nouveaux accents du débat historique, par Olena Simon, doctorante de l’Académie Nationale des Sciences d’Ukraine

Vendredi 16 octobre 2015 à 18 heures 30

- La conscience nationale ukrainienne à l’épreuve de la première indépendance, 1917-1921, par Iaroslav Lebedynsky, professeur à l’INALCO

- L’homme de confiance de Piłsudski. Film sur Henryk Józewski « Pour servir de mémoires », film documentaire de Jolanta Kessler-Chojecka réalisé en 2014, projection en présence de la réalisatrice, suivie d’un débat sur le cas particulier de la Volhynie dans la période 1920-1939.

Cocktail de clôture

Réservation : cfp.secretariat@gmail.com ou 06 81 68 87 61

Programme au format PDF à télécharger ICI

Cours de Polonais / Année scolaire 2015-2016

Depuis plusieurs années, la Communauté Franco-Polonaise organise, en collaboration avec l’Ecole Nova Polska, un cours de Polonais pour adultes débutants.

Ces cours sont ouverts aux parents des élèves  inscrits à l’Ecole Nova Polska ainsi qu’aux adultes qui s’inscrivent à la Communauté Franco-Polonaise. Ils ont lieu le samedi matin dans les locaux de l’École Saint-François d’Eylau, 20 Avenue Bugeaud, 75116 Paris (Métro Victor Hugo ou Boissière), à raison de 2 heures hebdomadaires : de 9 heures à 11 heures ou de 11 heures à 13 heures, selon les groupes de niveau, vacances scolaires non comprises.

Pour l’année scolaire 2015-2016, nous proposons quatre niveaux de cours, à raison de 10 à 15 personnes par groupe :
– un cours de niveau 1 de 11 heures à 13 heures, destiné aux vrais débutants
– des cours de niveau 2 , 3 et 4 de 9 heures à 11 heures, ouverts aux personnes ayant déjà suivi nos cours pour adultes des années antérieures, ainsi qu’à des personnes nouvellement inscrites qui passeront un test de connaissances afin de déterminer leur niveau.

Le tarif du cours est un tarif forfaitaire, à raison de 195 € par trimestre de cours (ou équivalent de 10 séances de 2 heures) payable à l’avance et d’une cotisation annuelle de 23 € pour l’inscription à la Communauté Franco-Polonaise. Le paiement du premier trimestre de cours sera demandé lors de l’inscription. Un second versement global de 390 € pour le second et le troisième trimestre sera demandé au début de janvier 2016, avec possibilité de négocier l’échelonnement du paiement.

Pour de plus amples renseignements ou pour vous inscrire, veuillez contacter la CFP jusqu’au 24 juillet 2015 ou à partir du 10 septembre 2015 :
– par téléphone au 06 81 68 87 61
– par mail à : cfp.secretariat@gmail.com.

Vous pouvez aussi nous envoyer la fiche d’inscription jointe ICI au siège de la Communauté Franco-Polonaise.

Ciné-club polonais de la CFP : Papusza

  Film polonais en VO sous-titré en français

Lundi 8 juin 2015 à  19 heures 30

au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerczuk

20 rue Marsoulan 75012 Paris ( voir Plan d’accès )

Papusza

de Joanna Kos-Krauze et Krzysztof Krauze (2013)

Papusza

Présentation par Jean-Yves Potel

Le film retrace la vie de la poétesse tsigane Bronislawa Wajs (1908-1987), surnommée Papoucha. Découverte après la guerre par le poète Jerzy Ficowski qui l’incita à noter ses improvisations par écrit et les traduisit en polonais, elle devint célèbre. Mais les tsiganes de Pologne qui étaient alors soumis à l’obligation de se sédentariser l’accusèrent d’avoir trahi les secrets de son peuple. Elle finit sa vie dans la misère, se considérant comme punie par le destin pour avoir défié la tradition et avoir voulu apprendre à lire. Un film dans lequel la caméra explore de façon poétique la vie quotidienne des tsiganes dans une période-charnière où la Pologne bascule dans la civilisation industrielle.

Tarif normal : 8 €
Tarif réduit : 6,50 €

Réservation : cfp.secretariat@gmail.com ou 06 81 68 87 61

En partenariat avec :

           logo_Vector_Poloni      AL EST DU NOUVEAU A 1final1      Logo Theatre-labo

Programme PDF :  Papoucha

Magnificat, spectacle de Marta Górnicka

 Dans le cadre du festival « Esprit de Groupe »

mardi 17 et mercredi 18 mars 2015 à 20h30
durée 50 mn

Grande Halle de la Villette

21 Avenue Jaurès  Paris 19ème

Sur scène, 26 femmes chantent un cantique puissant et transgressif. Virulentes, elles tournent en dérision les pesanteurs religieuses ou idéologiques et dénoncent les entraves à l’émancipation.

Marta Górnicka s’attaque avec Magnificat au poids des croyances religieuses dans la Pologne contemporaine, croyances qui véhiculent encore une représentation de la femme pure et obéissante. Chuchotements, chants, hurlements : une chorégraphie énergique qui souffle un vent de révolte, de liberté et d’insoumission. L’artiste injecte au théâtre le tragique du chœur contemporain qu’elle constitue en partie de non-professionnels. Une pièce 100 % féminine qui mêle chants liturgiques, slogans publicitaires, phrases de la vie quotidienne, dérision.

Magnificat est le deuxième volet d’un triptyque qui a débuté avec Choeur de femmes / This is the chorus speaking et se termine avec Requiemachine, pour dénoncer les mécanismes cachés de notre société actuelle.

Prix de places : 16 €, tarif réduit : 12 €.

Réservation par téléphone :

Conférence de Małgorzata Gmurczyk-Wrońska : L’alliance franco-polonaise et l’URSS (1934-1945)

Małgorzata Gmurczyk-Wrońska
Professeur à l’Institut d’Histoire de l’Académie Polonaise des Sciences

L’alliance franco-polonaise et l’URSS (1934-1945). Quelles relations ?

Version complète de l’article en format PDF

Les relations franco-polonaises, tout comme les relations franco-soviétiques, ont fait l’objet de nombreux travaux de recherche historique . Il ne saurait donc être question, dans mon propos, de faire le compte-rendu détaillé des résultats de cette recherche, mais je pourrai présenter quelques aspects de ces relations, leurs facteurs déterminants et leurs diverses péripéties dans le contexte des relations internationales de la période 1934-1945.

L’alliance franco-russe avait été créée au XIXe siècle pour faire face à la menace allemande. Elle constituait alors une priorité pour la France. Dans ce contexte, il n’était donc pas question pour la France de soutenir l’indépendance polonaise. Mais la révolution russe et l’arrivée des bolcheviks au pouvoir changèrent la donne. Continue reading

WordPress theme: Kippis 1.12