Histoire de Wrocław : une ville devenue polonaise en 1945

L’auditorium de la Bibliothèque Polonaise de Paris était comble le 4 novembre 2016, lors de la soirée que la Communauté Franco-Polonaise a consacrée à l’histoire de Wrocław, à l’occasion de l’attribution du titre de Capitale Européenne de la Culture 2016 à cette ville. Il est vrai que l’histoire de Wrocław est fascinante à plus d’un titre.

img_1664

Après les traditionnels mots d’accueil, Teresa Kulak, professeur d’histoire de l’Université de Wrocław, a prononcé une conférence intitulée « Wrocław , une ville au passé tchèque et allemand devenue polonaise en 1945″.

          Pour lire la conférence sur Wroclaw au format PDF, cliquez  ICI

Elle a d’abord rapidement retracé près de mille ans d’histoire de cette ville de Basse-Silésie qui fut conquise par le premier roi de Pologne, Mieszko Ier, vers 990, passa sous la couronne de Bohême deux siècles plus tard, puis fut rattachée à l’Empire des Habsbourg 1526, avant d’être conquise en 1742 par le roi de Prusse, et redevint polonaise en 1945, en vertu des décisions prises lors de la Conférence de Potsdam. Ce dernier changement d’appartenance étatique fut accompagné de transferts de population inédits dans l’histoire de l’Europe, puisque la population allemande de Wrocław fut quasi-intégralement déplacée vers l’ouest et remplacée par une population polonaise venue en partie des confins de la Pologne orientale rattachés à l’URSS en vertu des accords de la Conférence de Yalta, mais surtout de Pologne centrale.

img_1660

Puis la conférencière est venue au cœur de son sujet qui était de montrer le complexe cheminement par lequel les Polonais se sont approprié un espace urbain non seulement dévasté par la guerre, mais de surcroît imprégné de culture étrangère pour eux. Mme Kulak a montré que ce n’est qu’après la chute du communisme en 1989 et la reconnaissance de la frontière de l’Oder-Neisse par l’Allemagne réunifiée que les Polonais se sentirent vraiment chez eux à Wrocław et qu’ils se mirent à se passionner pour le patrimoine architectural de leur ville, à le restaurer et le mettre en valeur, si bien qu’ils se sont de plus en plus reconnus dans l’idée que leur ville était un espace de croisement des cultures, si  caractéristique de  l’Europe centrale. Ainsi le titre de capitale européenne de la culture, attribué à Wrocław l’année où la Pologne célèbre le mille cinquantième anniversaire du baptême de  Mieszko – un événement qui décida de son entrée  dans la culture européenne -, s’avère pleinement justifié.

img_1666

La conférence a été suivie de la projection d’un documentaire historique réalisé pour la télévision polonaise en 2002, « Wrocław, les noms de la ville », dans lequel l’historien britannique Norman Davies, un grand spécialiste de l’histoire de la Pologne, raconte avec brio l’histoire de la ville, au cours d’une flânerie qui met en valeur ses lieux les plus remarquables. La projection a été suivie de la présentation de projection de photographies de la ville avant 1939, puis détruite et lentement restaurée après la guerre que Marek Wyrwa, professeur d’histoire, a commentées en suscitant, lui aussi, beaucoup d’intérêt, ce qui fut le prélude d’une discussion très animée.

img_1671

WordPress theme: Kippis 1.12