Vers le Traité d’alliance franco-polonaise (1917-1921) / conférence de Małgorzata Gmurczyk-Wrońska

À l’occasion du finissage de l’exposition « Les chemins vers l’indépendance de la Pologne 1914-1921″ que la Communauté Franco-Polonaise a présentée à la Bibliothèque Polonaise de Paris du 13 au 22 juin 2018,  nous avons invité Małgorzata Gmurczyk-Wrońska, professeur de l’Institut d’histoire de l’Académie Polonaise des Sciences,  pour une conférence  consacrée au Traité d’alliance entre la France et la Pologne signé le 19 février 1921.

BPP77[1]

Dans cette conférence intitulée « Condamnées à s’allier. La Pologne et la France à la fin de la Grande Guerre et dans l’immédiat après-guerre (1917-1921)« ,  Małgorzata Gmurczyk-Wrońska a  traité du renversement historique qu’a constitué cet événement. En effet, au cours de la Première Guerre Mondiale, les intérêts des Polonais en lutte pour leur indépendance,  tant avec l’Allemagne qu’avec la Russie, et ceux de la France qui combattait contre l’Allemagne en s’appuyant sur la Russie, son allié  oriental, étaient antagonistes. Ce n’est donc qu’à la faveur du bouleversement provoqué par la révolution de 1917 en Russie que leurs intérêts ont pu commencer à se rapprocher. La construction de cette alliance, ardemment souhaitée par les Polonais,   mais suscitant le doute et l’inquiétude du côté français, ne se fit donc que pas à pas.

Pour lire le texte intégral de la conférence  au format PDF, cliquez  ICI

WordPress theme: Kippis 1.12