Histoire de la Pologne

L’histoire de la Pologne est peu étudiée en France en raison de l’obstacle de la langue. Il y a donc peu de livres disponibles en langue française. On ne les trouve  le plus souvent que dans les grandes bibliothèques. Nous chercherons donc ici à vous présenter quelques pages importantes de l’histoire de la Pologne souvent méconnues  ou déformées, à travers des textes de qualité publiés sur Internet auxquels nous vous renvoyons en lien dans cette page.

Le royaume de Pologne est entré dans l’histoire de la  culture européenne à partir du baptême de Mieszko I en 966. Il a connu des heures de gloire et a été un des plus grands états d’Europe, à partir de la création de la République des deux nations en 1386, quand la Pologne et la Lituanie se sont organisées en fédération avec un roi élu sur le trône commun de cet immense  royaume . Tout au long de cette période, la Pologne eut un rôle stratégique de rempart de la civilisation européenne face aux menaces venant de l’Orient. Nous  retiendrons un exemple illustrant ce rôle de façon exemplaire: celui de la bataille de Vienne en 1683, au cours de laquelle les troupes du roi Jan Sobieski arrêtèrent la progression de l’Empire Ottoman en Europe. Voir ICI.

Le système politique original de la monarchie élective n’était pas dépourvu de faiblesses, ce qui explique que ce très grand royaume a pu être démantelé et partagé  entre ses voisins à la fin du 18ème siècle.

Pour un premier aperçu d’ensemble, nous vous renvoyons à la conférence que Marcin Libicki  a présentée pour la CFP sur l’évolution de la noblesse polonaise à travers les siècles et l’apparition de nouvelles élites au 19ème siècle, à lire  ICI.

Cependant, à la fin du 18ème siècle, après un premier partage de la Pologne en 1772 qui ampute son territoire de près d’un tiers de sa surface, le roi Stanislas-Auguste Poniatowski essaya de réformer et de moderniser en profondeur les structures politiques de l’état polonais. Il dota la Pologne d’une constitution, la première sur le continent européen,  qui fut votée le 3 mai 1791.  Pour en savoir plus sur cette période de l’histoire de la Pologne et lire le texte de cette constitution, lire    ICI

Un des grands moments, dans l’histoire de la Pologne contemporaine, est la reconstitution d’un état polonais sur la carte de l’Europe en 1918. Si l’établissement de la  frontière ouest de cet état fut négocié au cours de la conférence de Versailles, l’établissemement de la frontière est ne put se faire qu’au prix de la guerre polono-bolchévique dont l’armée polonaise sortit victorieuse en 1920. Ces deux années mouvementées sont analysées par Alexandra Viatteau  ICI

Durant la période 1918-1939, la Deuxième République de Pologne vécut sous la menace des appétits de ses deux grands voisins, l’Allemagne et la Russie, qui ne s’étaient pas résignés à la perte de territoires qu’elles avaient gouvernés pendant plus d’un siècle. Alexandra Viatteau relate quelques moments de cette très difficile période  dans un hommage à Józef Piłsudski, décédé en 1935, que vous pouvez lire  ICI

La Deuxième Guerre Mondiale commença en septembre 1939 par un nouveau partage de la Pologne en territoire sous domination nazie et territoire sous domination soviétique. Les populations du territoire de la Deuxième République subirent les plus grandes monstruosités dont l’homme moderne s’est montré capable.  Si en France on  parle surtout du génocide des Juifs d’Europe qui se déroula sur le territoire occupé par l’Allemagne, en réalité, la Pologne vécut également  un second traumatisme  dû au fait qu’une très grande partie des élites de la Deuxième République de Pologne tombées sous l’occupation soviétique en 1939 fut méthodiquement assassinée par Staline en 1940. Cet épisode tragique est connu sous le nom emblématique de Katyń. Ce massacre,  passé sous silence tout au long de la guerre froide par l’ Europe occidentale et par les USA pour des raisons  de compromis diplomatique tacite avec l’URSS,  ne fut reconnu par Moscou que le 13 octobre 1990. Philippe Seelen relate le long chemin vers la mise à jour de la vérité   ICI

Pour la Pologne, la deuxième guerre mondiale ne s’achève qu’au prix d’une nouvelle perte de sa liberté, puisqu’elle passe, avec l’accord  des puissances occidentales victorieuses, sous la coupe soviétique en 1945. Une nouvelle triste et longue période, dont la Pologne sort économiquement exsangue en 1989, s’achève avec la naissance du mouvement Solidarność en 1980 et la chute du Mur de Berlin le  9 novembre 1989   .

Ainsi commence une nouvelle page, celle de la  Troisième République de Pologne, que nous vivons actuellement et dont un grand moment fut l’entrée  durement négociée de la Pologne  dans l’Union Européenne en 2004.

Pour finir, nous vous invitons à lire  un article de Frédéric Dessberg, Maître de conférences en histoire à l’Université de Paris I  Panthéon-Sorbonne, paru en 2010 dans la Revue Historique des Armées. Vous y trouverez   ICI :

- une analyse de l’état le plus récent de l’historiographie en langue française sur le thème de l’histoire de la Pologne. Cette analyse indique où sont les lacunes de l’état des connaissances en France à l’heure actuelle, mais montre aussi que ces dernières années, les universitaires français ont commencé à en prendre conscience.

- une bibliographie complète des ouvrages en langue française, très utile pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur l’histoire de la Pologne.

WordPress theme: Kippis 1.12